[SharePoint 2010] SCDPM 2012 Beta & SharePoint 2010

Voici la suite des billets que j’avais écrits sur SCDPM 2010 et SharePoint 2010. J’ai testé SCDPM 2012 qui est encore en version bêta à ce jour. Vous pouvez vous procurer la version bêta publique chez Microsoft directement sur le site  Download center.

Vous pouvez retrouver les billets sur SCDPM 2010, ici:

SCDPM 2010 & SharePoint 2010 – Part 1

SCDPM 2010 & SharePoint 2010 – Part 2

SCDPM 2010 & SharePoint 2010 – Part 3

La récupération d’item SharePoint à travers SCDPM 2012 est bien plus performante qu’avec la version 2010. D’ailleurs, j’ai vraiment l’impression, je n’ai pas fait de mesure exact… Mais j’ai vraiment eu l’impression que cette version 2012, pourtant encore en Bêta, était beaucoup plus rapide, l’ensemble des données sont accessibles plus rapidement que sur la version précédente… Sur un serveur totalement équivalent (mémoire, CPU, DISQUE, etc…).

En ce qui concerne la récupération d’objet SharePoint, la différence est réellement notable… SCDPM 2012 ne nécessite plus le transfert complet de la base de contenu du serveur SCDPM vers le serveur cible SharePoint pour permettre la restauration…. SCDPM 2012 utilise le principe d’attache en mode hors connexion des bases de données SharePoint 2010. Ce qui permet d’attacher directement la base à partir du point de restauration sur le serveur SCDPM 2012 sans avoir à la copier localement sur le serveur cible SharePoint. Ce permet donc un gain de temps et de performance non négligeable.

  1. Installation de SCDPM 2012

Au préalable de l’installation de SCDPM 2012 sur vos serveurs, il est nécessaire d’installer le correctif 2223201. Vous pouvez récupérer celui-ci sur le site Microsoft:

Event ID 82 may be logged in the System log after you extend the protected dynamic volume on a Windows 7-based or Windows Server 2008 R2-based computerKB2223201

L’installation de SCDPM 2012 ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de SCDPM 2010. Cependant quelques variations sont à noter:

  • La version de SQL Server installé (SQL 2008 R2 contre SQL 2008 pour SCDPM 2010)
  • La nécessité du correctif KB2223201
  • Deux comptes différents pour SCDPM Database et SCDPM Reporting Services (un seul compte était créé sur SCDPM 2010)

Une fois le correctif 2223201 installé, il est possible de lancer l’installation de SCDPM 2012. On commence par les paramètres de l’instance SQL server utilisé par SCDPM:

  • Instance SQL dédié local
  • Instance existante local ou distante

Pour utiliser une instance distante, SCDPM fournit un outil permettant de préparer SQL pour SCDPM 2012.

Autre différence, un contrôle obligatoire des prérequis est apparu sur cette version. Vous devez obligatoirement lancer le contrôle pour pouvoir passer à l’étape suivante.

02 SCDPM

Les informations d’enregistrement du produit.

03 SCDPM

Les paramètres d’installation de SCDPM 2012:

  • Emplacement des fichiers de SCDPM (Program Files par défaut)
  • Emplacement des fichiers de base de données SQL (Database Files)

04 SCDPM

La configuration des comptes utilisés par le service Microsoft SQL Server Database et par Microsoft SQL Server Reporting Services de l’instance de SCDPM 2012. Deux comptes différents.

05 SCDPM

La configuration du Windows Update.

06 SCDPM

Le CEIP….

07 SCDPM

Récapitulatif des paramètres d’installation…

08 SCDPM

Il n’y a plus qu’à attendre la fin de l’installation du produit…… On note au passage l’installation de Microsoft SQL Server 2008 R2 et non plus SQL 2008 comme sur SCDPM 2010… Normal, le produit évolue! On avance, on avance…

09 SCDPM

2. Configuration de SCDPM 2012

La configuration de SCDPM 2012 diffère peu de celle de SCDPM 2010… Si ce n’est la console d’administration qui a été remodelé… On est surpris au premier accès, mais on s’habitue très rapidement car fondamentalement cela reste SCDPM…..

L’ajout des disques ou des bandes se fait aussi simplement que sur la version 2010.

10 SCDPM

Voilà, mes Pools de stockage prêt à l’emploi pour mes sauvegardes SharePoint.

11 SCDPM

Même constat pour l’installation et la gestion des agents DPM

12 SCDPM

Il suffit de sélectionner la ou les serveurs sur lesquelles vous souhaitez déployer les agents DPM.

13 SCDPM

Le compte ayant les autorisations administratives suffisantes pour installer l’agent DPM sur les serveurs sélectionnés.

14 SCDPM

Le mode de redémarrage après l’installation de l’agent

15 SCDPM

16 SCDPM

Le temps du redémarrage de mon serveur cible et l’agent est déjà prêt dans la console SCDPM 2012.

17 SCDPM

Même principe que pour SCDPM 2010, il ne me reste plus qu’à créer mon groupe de protection pour mon serveur SharePoint. Pensez à activer la protection SharePoint sur l’agent DPM de vos serveurs…. La procédure est la même que sur SCDPM 2010, à savoir:

ConfigureSharePoint.exe –EnableSharePointProtection

La procédure pour les groupes de protection est identique en tous points à la version 2010.

Vous pouvez retrouver les détails sur la version 2010 sur mon billet précédent:

SCDPM 2010 & SharePoint 2010

18 SCDPM

Le nom et la méthode de stockage de vos sauvegardes dans SCDPM

19 SCDPM

Les paramètres de rétentions des points de récupération

20 SCDPM

21 SCDPM

La planification du réplica

22 SCDPM

Les paramètres de cohérences

23 SCDPM

24 SCDPM

25 SCDPM

La création du réplica de la ferme SharePoint 2010 dans SCDPM 2012

26 SCDPM

Ensuite, comme pour SCDPM 2010, le catalogue des items SharePoint n’est planifié que trois heures après le premier réplica. Il est nécessaire de lancer manuellement le déclenchement de cette tâche si vous ne souhaitez pas attendre la planification par défaut de SCDPM.

Via la console SCDOM Shell, vous pouvez utiliser le script ci-dessous pour lancer l’opération.

$PGroup = get-ProtectionGroup <Nom_Du_Server>

$DataSource = Get-DataSource $Pgroup

Start-CreateCatalog $DataSource

27 SCDPM

Après quelques minutes, vous pouvez parcourir l’intégralité de vos items SharePoint dans les points de récupération de SCDPM 2012.

3. Récupération d’item de SharePoint 2010 avec SCDPM 2012

A partir des points de récupération, il est dorénavant possible de naviguer dans le contenu de nos sauvegardes SharePoint…. Le processus de récupération reste identique à la version précédente, si ce n’est le fait que la base de données de contenu n’est plus copiée localement sur le serveur cible comme je le spécifiais en début de ce billet.

Les étapes de récupération d’objet sont en tout point identique à la version 2010…

28 SCDPM

29 SCDPM

30 SCDPM

32 SCDPM

33 SCDPM

34 SCDPM

Différence notable…. le temps de récupération qui pour moi, sur une même plateforme, a été divisé par un facteur de trois! Sur la même plateforme matérielle, il me fallait 6 minutes pour récupérer un objet dans un point de récupération de SCDPM 2010…. Il m’a fallu 2 minutes et quelques secondes pour récupérer le même objet sur la même ferme SharePoint avec SCDPM 2012!

Alors là! Je dis bravo et merci les équipes Microsoft…. En production ce delta va nous faire gagner un temps non négligeable pour les clients qui vont évoluer vers SCDPM 2012.

35 SCDPM

Côté serveur SharePoint, effectivement, il n’existe plus de dossier contenant la base de données de contenu. Seul les fichiers Import et Export sont présents…Contrairement à la version 2010 de SCDPM ou chaque récupération copiait l’intégralité de la base de contenu localement sur le serveur cible. Plus besoins de faire attention à l’espace disque disponible et nécessaire sur le serveur cible pour récupérer un objet, puisque la base reste sur le serveur SCDPM.

37 SCDPM

Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s